Le process

Valorisation des plantes invasives,
telles que la renouée du Japon

Grâce à un procédé chimique innovant et exclusif, Rhizomex extrait des rhizomes de renouées du Japon un actif naturel très recherché dans le monde cosmétique ou nutraceutique : le resvératrol.

La renouée du Japon Une plante invasive à haute valeur ajoutée

Peut-on valoriser une espèce envahissante ?

La question mérite d’être soulevée au regard des catastrophes environnementales, notamment la perte de biodiversité. La prise de conscience que les ressources ne sont pas infinies et qu’il ne suffit plus d’extraire une matière et de la transformer sans se soucier des déchets et impacts générés a fait émerger de nouvelles préoccupations.

Les consommateurs et les autorités appellent à transformer le modèle économique linéaire en un modèle plus vertueux comme l’illustre la feuille de route de l’économie circulaire, où l’évaluation de la création de valeur n’est pas uniquement financière, mais se mesure au service rendu.

Faites des rhizomes une ressource, au lieu de les broyer, noyer, incinérer ou enfouir

En prenant le contre-pied des pratiques actuelles qui consistent à détruire les plantes invasives, nous avons remarqué qu’il était possible de faire du bon avec du mauvais, que le problème des uns pouvait devenir la ressource des autres. C’est pourquoi nous avons cherché des voies de valorisation pour les plantes invasives.

Rhizomex exploite un procédé innovant issu de la recherche académique pour valoriser cette biomasse et étudie d’autres voies :

  • Production d’ingrédients pour le bien-être.
  • Création de terreau à haute valeur ajoutée.

Protocole Une filière de valorisation chimique exclusive

Neutralisation des rhizomes – Stockage – Eco-extraction – Resvératrol pur

La préparation des rhizomes consiste en une série d’opérations destinées à les neutraliser puis les stocker dans l’attente de leur valorisation.
Le broyage garantit la neutralisation des rhizomes, car les fragments sont trop petits pour permettre la reprise de la plante.

Lors de la phase d’extraction, les rhizomes sont plongés dans une solution aqueuse afin d’en extraire le resvératrol à la manière de l’infusion d’un sachet de thé dans l’eau chaude. Le resvératrol sera ensuite purifié pour répondre aux réglementations en vigueur et aux spécifications des industriels des compléments alimentaires ou de produits cosmétiques.

Enfin, les résidus issus de l’extraction, très proches d’un déchet bois, seront rassemblés et mélangés aux parties aériennes pour servir de substrat à la formulation d’un terreau.

Extraits Resvératrol : une molécule exceptionnelle

Un antioxydant puissant

À l’issue de notre filière de valorisation chimique, nous proposons une molécule naturelle et pure, produite localement et issue de l’économie circulaire : le resvératrol.

Le resvératrol est un polyphénol de la classe des stilbènes, il est connu pour ses propriétés antioxydantes puissantes. Il est naturellement présent dans certains fruits comme les raisins ou les mûres, mais on sait depuis que d’autres espèces végétales contiennent cette molécule destinée à les protéger d’agressions, et que l’une des concentrations les plus élevées se trouve dans les rhizomes de renouées asiatiques.

Près de 10 000 études ont depuis montré que cet anti-oxydant agit sur un gène responsable de la longévité cellulaire et ses applications sont nombreuses dans les produits cosmétiques et les compléments alimentaires. Des effets cardio-vasculaires et neuro-protecteurs ont aussi été montrés dans la prévention des cancers et de l’obésité. Grâce à ses propriétés anti-inflammatoires et antioxydantes, le resvératrol pourrait aider à prévenir le diabète.

Les bénéfices du resvératrol produit par Rhizomex

  • Molécule 100% naturelle
  • Un haut degré de pureté (98%)
  • Issue d’un procédé chimie verte
  • Issue de l’économie circulaire et de la recherche académique
  • Produite localement
  • Répondant à des engagements forts

Une valorisation agronomique complémentaire

Afin de boucler notre cycle d’économie circulaire, nous souhaitons trouver une utilisation à nos résidus. Nous nous sommes associés à deux autres structures dans un programme de recherche sur la formulation d’un terreau composé pour partie de renouées asiatiques. Outre la création d’un nouvel exutoire notamment pour les parties aériennes, le produit final permettra la production d’un terreau à forte durabilité environnementale et qui répondra à la problématique de l’épuisement de la tourbe et des tourbières qui sont des ressources naturelles non renouvelables à l’échelle humaine.