6 juillet 2022

Un premier pas vers l’automatisation de la décontamination des terres infestées

Après 7 mois de travail de développement, nous sommes heureux d’avoir réalisé le montage de notre premier prototype de crible. C’est le bureau d’étude Nya-id qui nous a accompagné sur sa conception. Objectif : optimiser notre protocole de décontamination des terres infestées.

Vers une automatisation du processus de décontamination

Ce crible va servir à trier les différents éléments qui composent la terre des chantiers. Avec son système de superposition de grilles à mailles de tailles variées, il va permettre de séparer les éléments fins, la terre végétale, les pierres et rhizomes proliférants ainsi que le reste des matériaux. Le criblage assurera un assainissement pérenne du terrain car il sera totalement débarrassé des rhizomes pouvant engendrer une propagule (repousse de renouée du Japon).

Réutilisation des matériaux in-situ

Le “refus de crible” (les matériaux qui ne sont passés à travers aucune maille) souvent les pierres et rhizomes, sont ensuite séparés. Nous mettons alors en pratique un protocole de tri intégral qui permet de la réutilisation des matériaux in situ. Les déchets métalliques, plastiques ou en verre sont également collectés avant d’être évacués en déchetterie.

Un prototype pour parfaire nos outils

Ce prototype de crible permettra de tester différents types de grilles et de mailles. Il va nous aider à choisir le meilleur compromis entre élimination des petits rhizomes (inférieurs à 10mm), rendement et la possibilité de travailler dans des conditions humides. Ce dernier critère est primordial pour les équipes Rhizomex car il agit directement sur le rendement des chantiers.

Une solution automatisée pour un rendement optimisé

Cette solution est une première étape vers l’automatisation de notre protocole de traitement. Elle offre un rendement 5 fois supérieur au tri manuel. Aussi, celle-ci permettra de proposer cette solution pour des chantiers de très grandes superficies.

Une nouvelle collaboration avec Nya-id

C’est le bureau d’Etudes Nya-id qui nous a accompagné dans la création et la mise en oeuvre de ce prototype. Véritable experts dans l’amélioration des procédés et de la maîtrise des consommations des ressources, Nya-id avait déjà oeuvré dans la construction de notre installation actuelle de tri. Entreprise adhérente à l’association Solucir qui oeuvre pour déployer des solutions circulaires sur le territoire, notre collaboration dure depuis déjà 2 ans.